Archives mensuelles : avril 2011

France Open Skiff 2011, lac du Der : il fallait en être !

51 bateaux classés, 6 nationalités, 100 litres de bière écoulés, une météo estivale et de la bonne humeur à revendre : malgré un vent aux abonnés évanescents, l’édition 2011 du France Open Skiff au lac du Der s’avère être un grand succès !

Cette régate était inscrite au calendrier de l’Eurocup MPS, et 10 Mustos y ont participé en se fondant dans l’intersérie : départ commun, et classement spécifique Musto en supplément du classement intersérie.

Mais le gros atout de cette régate, c’est aussi la mise en place d’un coaching, et cette année Graeme Oliver avait fait le déplacement pour entrainer les solitaires expérimentés (RS100, RS700, MPS), avec le soutien logistique de la classe MPS.

Vendredi a été consacré aux réglages et au manoeuvres : le matin, bateau couché pour comprendre le réglage des lattes, puis démonstration de manoeuvres à terre. Mise en oeuvre sur l’eau l’après-midi, où chaque participant a été filmé pour être analysé le soir en débriefing. Samedi matin a plutôt été orienté départs et boat handling, toujours dans un vent léger. Au final, une session de coaching très instructive et appréciée de tous. 

Puis les premières manches se sont déroulées samedi après-midi sous le soleil, avec en MPS une nette domination de Nicolas Duchoud (SUI), prenant par la même occasion la tête du classement général intersérie. Dimanche, seule une manche a pu être lancée dans un vent toujours léger, manche remportée par Paul Dijkstra (NED) en MPS. Nicolas Duchoud mène toujours en MPS, mais ce sont les suisses (décidément) David Holenweg et Laureline Chevalley qui prennent la tête de l’intersérie en RS800.

Lundi nous a réservé un peu plus de vent, 3 manches lancées et Nicolas Duchoud a confirmé sa domination en remportant au final le classement MPS, l’intersérie étant remportée par un 49er hollandais. 

Mention spéciale à l’ambiance conviviale qui a régné sur l’ensemble de la régate, et carton jaune à la météo car le vent est progressivement monté lundi après-midi pendant que nous chargions les bateaux sur les remorques… damned, but that’s life ! 

On prend déjà rendez-vous l’année prochaine, mêmes ingrédients avec juste un supplément de vent et quelques mustos UK en plus pour nous botter le derrière car tout le reste frôlait la perfection !
A great event! / Photo (c) Tania Samus – photoskiff.com

Pour voir toutes les photos de l’évènement par Tania Samus, c’est par ici.

L’art du virement de bord en Musto Skiff

Tout Musto Skiffeur qui se respecte a dévoré le DVD K16 – taking control du dieu du MPS, alias Richard Stenhouse. Toutes les manoeuvres y sont décortiquées, notamment le virement de bord et principalement sous sa forme « wire-to-wire » : l’écoute reste au taquet et le barreur se précipite sur l’autre bord pour sortir à l’arrachée, poignée de trapèze dans la main avant et stick+écoute dans la main arrière. Très efficace, mais assez difficile à réaliser car la GV au taquet implique de ne pas traîner au risque de dessaler, et une fois sorti à l’arrachée, enclancher la boucle de trapèze est loin d’être évident. 

Or une discussion récente sur le forum UK a révélé que ce n’est pas, malgré les apparences, la technique suivie par les meilleurs en régate. Jugez plutôt :

Dsc_3387-3411-bruce-sm

Photo Tania Samus – photoskiff.com 

Le skiffeur en question est Bruce Keen (champion UK 2010), et la discussion déclenchée est intéressante. Extraits :

I think very few people have mastered RELIABLE wire2wire tacks, even Sten sits when it’s lumpy … — Rick

I was talking to Sten about this at Rultand, and he very rarely does wire-to-wire tacks in races. I am not sure if Sten sits on the rack though, as I think he may hook on while standing up, and then goes out (like he does in his gybes on the DVD). — Bruce

La discussion continue sur l’intérêt ou non de laisser l’écoute de GV au taquet pendant le virement. A suivre !

Bonus : même photographe, séquence d’un empannage :

Dsc_4057-4073-dan-sm